Accueil

 Présentation

 Les Photos

 Témoignages

 Le cadastre

 Nous contacter

 Participer

 Crédits

 Les liens






Edifices de Bohars


L’Eglise

Elle est dédiée à Notre Dame et a comme patron Saint-Pierre-ès-Liens.
Ce fût d’abord une chapelle bâtie sur les terres du seigneur DE COATJUNVAL. Son clocher fût édifié en 1699.
L’ancienne église qui datait de 1558 fut jugée trop petite pour continuer à accueillir les paroissiens, elle a donc connu plusieurs transformations :
En 1835, la chapelle est agrandie et devient une église ;
En 1904, l’église est entièrement abattue. Elle est remplacée par une église plus grande de style ogival primitif ;
En 1950, suite aux bombardements de la Guerre, elle est reconstruite.

 

 

La chapelle de LOGUILLO

C’est l’édifice le plus ancien de la commune.
La Chapelle de Loguillo ou de Notre Dame de Grâce est dédiée à Saint Quijau. Elle a été fondée par les Seigneurs DE KERGUIZIAU, puis reconstruite par la famille DU CHATEL au 16ème siècle.
Autrefois, elle dépendait du manoir de Keranoues puis du manoir de Kerampir.
Les époux EXLMANS sont enterrés dans la Chapelle qui faisait partie du domaine de Kerampir à l’époque.
Anecdote : en 1843, la chapelle appartenait à Achille LE FOURDREY, pasteur protestant, par provocation au prêtre catholique de la paroisse de la commune, il y instaura un pressoir à cidre. Quel scandale !

 

 

La Fontaine Saint-Maudez

Cette fontaine sacrée sous le vocable de Saint-Maudez date du 16ème siècle.
Elle a été reconstruite au début du 20ème siècle.
La source est dite en breton : Feunteun Sant Vaodes.
« On allait en procession à cette fontaine pour la Saint-Marc (rogations) et l’Assomption. Pour guérir les rhumatismes, il fallait délayer un peu de terre avec l’eau de la source et boire le mélange. Le fait d’appliquer un ver de terre récolté sur le site accélérait grandement la guérison. Le traitement était bon pour l’enfle du bétail ».
On y venait autrefois de fort loin en pèlerinage.


Retour
 
© www.histoire.bohars.net